Faut-il savoir faire du feu quand on fait du camping ?

Cela vous dit de vous décompresser après des mois de confinement total ou partiel ? Allons camper dans la nature qui n’attends que nous. Elle nous appelle à respirer l’air pur et vivifiant et nous accueillir bras ouvert pour qu’on puisse se déstresser loin du bruit de la ville. Tout cela autour d’un bon feu de camp entouré des vrais amis et/ou de sa famille. Mais pourquoi faire du feu au camping ? Comment le faire et pour quelle fonction ?

Pourquoi faire du feu au camping ?

En camping, quand on dit « feu « , de suite, nos yeux s’illuminent et nous revivons cette réunion sympa autour du feu de camps quand tout le monde s’est réuni autour et que grand-père nous racontait des histoires abracadabrantes ; où le ténor du groupe avait entamé un chant si entrainant que le refrain a été repris par tous. C’est aussi, ce succulent quart de viande braisé dans le four improvisé. Le feu de camps, c’est aussi la joie partagée d’être auprès de son chéri dans la pénombre, mais en complicité avec les autres.

Mais la fonction première du feu de camp, c’est nous réchauffer et réchauffer l’ambiance. Le feu fait également fuir les animaux indiscrets et nous permet de nous éclairer la nuit. Il cuit ou réchauffe nos repas. Comme quoi, en camping, pour en profiter des avantages, il faut savoir faire du feu.

Comment faire du feu ?

Faire du feu dans la forêt, c’est prendre beaucoup de risque si on ne le maitrise pas, ou si on ne sait pas choisir l’endroit. Un risque de feu de forêt est bien probable que l’Etat nous sensibilise que faire en cas d’incendie de forêt. Aussi, pour un feu de camp dans les règles de l’art, choisissons un terrain loin des résineux, comme le pin, qui s’enflamment très vite ; mais également loin des racines pour éviter que ces dernières couvent en profondeur un feu invisible. Alors, faites une petite butte pour surélever votre feu et dégagez tout autour en enlevant les objets inflammables.

Avant de commencer à allumer, le bois qui va nourrir le feu est déjà ramassé. Ramassons des brindilles pour le lancement, puis du bois de petite, de moyenne taille et des grosses branches. L’ordre de l’alimentation du feu suit également cette progression de taille du bois pour une montée progressive de la chaleur. Pour éviter les grosses fumées et avoir une bonne chaleur, évitons les bois verts. Optez plutôt pour du bois mort humide que vous pourrez sécher près du feu. Et s’il le faut, prenez les branches mortes sur l’arbre que par terre car elles sont moins humides. Cependant, un bois trop sec brule trop vite mais ne dure pas. Et pour alimenter le feu, pensez à le faire continuellement sans trop en mettre en un seul coup pour ne pas l’étouffer.

Pour allumer le feu, plusieurs choix s’offrent à vous : les allumettes, le zippo, les briquets, le firesteel, mais comment choisir le bon firesteel ?

Pour lancer le feu, nous vous invitons à prendre des pommes de pin que vous avez séchées au four avant le départ. Notez que les pommes sont prêtes à l’emploi quand elles commencent à s’épanouir. Mais, on peut également utiliser des bouchons en liège des bouteilles de vin que vous avez préalablement trempés dans de l’alcool. A moins que vous préfériez les cotons usagés que vous avez imbibés de cire ?

Les types de feu de camping

En camping, le type de feu que vous allez allumer dépend de sa fonction première :

Est-ce pour cuire ? Alors, le mieux c’est de faire un trou assez large que vous allez couvrir de bois et faire un second trou d’aération. La taille de l’aération dépend de votre besoin : un grand feu correspond à une large bouche d’aération. Ce type de feu, appelé aussi four polynésien, ne craint presque pas les intempéries.

Est-ce pour se réchauffer ? Alors placer les gros bois en échafaudage, les brindilles et les petits bois en bas au centre. Ainsi, vous aurez un grand feu avec beaucoup de chaleur.

Mais si c’est pour éclairer, éloigner les bêtes curieuses et réchauffer l’ambiance, dans ce cas, placez les bois en pyramide. Ce type de feu permet d’économiser du bois mais fait de grandes flammes quand même.

Leave a Reply

Your email address will not be published.